c'est le retour des

SOLDES

des réductions jusqu'à -40%

articles en solde !

Mode ananas : pourquoi vous tourner vers le coton bio ?

mode ananas coton bio

La production de coton se situe à la troisième place des plus grands consommateurs d’eau d’irrigation, après le riz et le blé. Cela représente environ 5 260 litres d’eau pour chaque kilo de coton produit, ce qui est un nombre alarmant lorsque l’on prend en compte le développement croissant de la fast fashion dans l’industrie de la mode. Cette évolution n’a pas arrangé la situation puisque la demande de plus en plus importante de coton réclame une production toujours plus rapide, au détriment de l’éthique et de la qualité. A savoir que la production de coton conventionnelle absorbe jusqu’à 25% des insecticides et 10% de herbicides selon l’OMS.

La culture de coton biologique, au contraire, est beaucoup plus respectueuse des hommes et de la planète, et présente de nombreux avantages. Un argument de poids pour les amoureux de la mode ananas qui souhaite l’afficher fièrement sur un sac coton bio.

Qu’est ce que le coton bio ?

Avant de détailler les avantages d’opter pour un sweat coton bio ananas ou un bonnet coton bio, revenons sur les différences majeures entre une production traditionnelle de coton et son alternative écologique.

Une interdiction stricte d’utiliser des pesticides et autres produits chimiques

Le coton est la fibre textile naturelle la plus produite dans le monde, elle représente environ 40% de la production de textile de la planète. Et pour fabriquer des vêtements en coton biologique, il faut d’abord le cultiver, ce qui implique de nombreuses contraintes. Pour être totalement considéré biologique, le coton doit être produit et certifié selon les normes de l’agriculture biologique. De fait, l’utilisation d’engrais et de pesticides chimiques est strictement interdite ainsi que les semences de coton génétiquement modifiées.

Une meilleure gestion de la consommation d’eau

Mais ce n’est pas tout. La production de coton biologique englobe tout un process très encadré allant de la gestion naturelle de la fertilité des sols, à la nutrition des cultures grâce à des nutriments organiques comme le compost naturel. L’utilisation de ces engrais naturels ne nuisent pas à l’écosystème, et participent au respect de l’environnement. Le principe de rotation des cultures est également étudié, et bien entendu le système de conservation des eaux pour une consommation d’eau plus raisonnable, bien que toujours gourmande en eau. Pour illustrer ce propos, un t-shirt en coton classique nécessitera 2 700 litres d’eau pour sa fabrication alors qu’un t-shirt coton bio ne demandera lui que 100 litres d’eau.

La gestion des maladies et des nuisibles est améliorée grâce à de la prévention de manière systématique, ainsi qu’une surveillance permanente des cultures de coton. De bons arguments afin d’opter pour un pyjama coton bio !

Les nombreux avantages du coton bio

Protéger l’environnement

La culture de coton biologique permet de maintenir un équilibre naturel malgré l’exploitation du sol, voire d’améliorer la fertilité du sol dans certains cas. La biodiversité des espèces animales et végétales reste également protégée puisqu’il n’y a pas d’utilisation d’OGM et les terres sont préservées. Les méthodes utilisées, au même titre que les produits, réduisent considérablement l’impact que peut avoir la production de coton sur la planète.

La fibre utilisé pour produire un bonnet coton bio ou un sac coton bio sera quant à elle blanchie à l’eau oxygénée et non pas au chlore comme dans la production de coton conventionnelle. Les teintures sont sans métaux lourds et sans substances cancérigènes très dangereuses pour la santé.

Réduire la consommation d’eau

Produire un sweat coton bio consomme par conséquent beaucoup moins d’eau et d’énergie que de produire du coton de manière classique. En effet, il a été prouvé par différentes études que les sols biologiques sont moins gourmands en eau, ils retiennent mieux l’eau et l’humidité et donc demandent moins d’irrigation extérieure. Ce phénomène s’explique par l’absence de pesticides. Les terres sont alors beaucoup plus riches en matières organiques et sont par conséquent plus sains et plus riches en nutriments naturellement.

De plus, les produits toxiques utilisés lors de la production conventionnelle du coton demandent également beaucoup d’eau pour être dilués, ce qui n’est pas le cas de la production de coton biologique, et ce qui permet donc une économie d’eau sur la production d’un t-shirt coton bio. Des méthodes artisanales sont également mises en place afin d’irriguer les terres de manière plus économe.

Si l’on remet cela à l’échelle de la production mondiale de coton conventionnel, qui représente 17 milliards de tonnes, cela représenterait une économie d’échelle énorme.

L’assurance d’un vêtement de meilleure qualité

Bien sûr, porter des vêtements biologiques fabriqués selon les normes de l’agriculture biologique est considéré plus sain car ils présentent moins de risques sanitaires liés aux pesticides, qui peuvent entraîner des maladies chroniques. La fibre de coton biologique sera aussi plus douce à porter sur la peau, anallergique et souvent beaucoup plus durable dans le temps car plus épaisse. Les fibres de coton biologique ne sont pas abîmées par les produits chimiques pendant le process de fabrication et seront plus robustes et résistantes dans le temps. Votre pyjama coton bio restera bien plus longtemps à vos côtés.

Impact sur la santé

Mais c’est surtout l’assurance de protéger les agriculteurs et ouvriers participant à la fabrication de vêtements en coton de production conventionnelle. Ces hommes et ces femmes sont exposés de manière quotidienne à des produits chimiques dangereux pour leur santé. Travaillant souvent dans des pays en voie de développement tels que le Bengladesh ou encore l’Inde, ils ne peuvent pas se procurer de protections adaptées car elles sont trop onéreuses.

Ces mêmes produits chimiques se retrouvent ensuite dans les sols, dans l’eau et sont à l’origine de graves problèmes sanitaires pour les populations environnantes.

Les fabrications de vêtements en coton biologique ne contiennent aucune teinture à substances cancérigènes et pas de métaux lourds. Leurs conditions de travail s’en retrouvent ainsi bien meilleures.

Comment s’assurer qu’un coton est biologique ?

Avant de se procurer le pyjama coton bio qui vous fait de l’oeil depuis un moment, il est impératif de s’assurer que le coton est bel et bien certifié par un label connu, qu’il n’est ni blanchi chimiquement, ni artificiellement parfumé. Pour cela, il ne suffit pas de regarder s’il est inscrit la mention « bio » sur l’étiquette, puisque certaines enseignes n’hésitent pas à l’afficher alors qu’il n’en est rien.

GOTS

La certification la plus connue et la plus sûre reste le label GOTS (Global Organic Textile Standard). Elle prend en compte des critères sociaux mais également écologiques et s’intéresse à l’ensemble du process de fabrication, dans l’intégralité de la chaîne d’approvisionnement. La certification GOTS va plus loin que les autres puisqu’elle exige également des conditions de travail décentes pour les producteurs et les ouvriers participant à la fabrication.

OEKO-TEX

Le label OEKO-TEX ne certifie quant à lui pas le coton biologique, mais reste intéressant à consulter avant de craquer sur un bonnet coton bio. En effet, il permet d’évaluer et de valider la non utilisation de produits chimiques qui seraient néfastes soit pour l’environnement, soit pour la santé.

OCS blended et OCS 100

Les certifications OCS blended (Organic Content Standard) et OCS 100 permettent de contrôler de nombreux paramètres de la chaîne de production biologique, à la fois la traçabilité des matières premières utilisées dans le textile, mais également leur intégrité.

Pourquoi un prix plus élevé ?

Forcément, ces normes strictes mises en place afin d’attribuer la certification biologique sont plus difficiles à mettre en place et reviennent plus cher à la fabrication. Sur une même surface de culture, le rendement du coton biologique sera également bien moindre à celui du coton traditionnel, puisque le coton biologique a la chance de pousser à son rythme sans engrais chimique. Enfin, on note que la culture de coton bio s’inscrit dans la logique du commerce équitable, et permet de mieux rémunérer les petits producteurs, de manière plus juste et à hauteur de leur travail.

Toutes ces raisons expliquent la hausse de prix qui est répercutée sur le vêtement final que le consommateur va acheter. En règle générale, on note une hausse global de 30% entre un produit fabriqué en coton classique et un t-shirt coton bio par exemple. Mais c’est le prix à payer pour se procurer un sweat coton bio qui sera à la fois éthique et de qualité.

Aujourd’hui, seule une toute petite partie de la production de coton dans le monde est produite selon les règles de l’agriculture biologique. Opter pour des vêtements en coton biologique, ou même un simple sac coton bio, c’est donc participer activement à la préservation de l’environnement en luttant contre la production massive de coton traditionnel nuisible à la planète, et adopter une mode éthique et plus durable. C’est un premier pas à faire après la prise de conscience des conséquences de pollution de la fabrication de textile en masse, mais également des conditions de travail des personnes dans les pays en voie de développement. Cela s’inscrit dans la logique de consommer de manière plus raisonnée, éthique et éco-responsable.

Laisser un commentaire